Soumission

Par Olive O
soumissions


Le mot « Soumission » à lui seul est déjà troublant. Bien sûr, pour qu’il y ait soumission, il y doit aussi y avoir domination. Chacun est libre et consentant, et un “code de sécurité” est convenu entre les participants, pour arrêter le jeu si l’un d’eux estime qu’il va trop loin. Car la soumission est bien un jeu, qui demande respect et complicité.

Dominants et dominés sont des deux sexes, avec un rôle bien défini, ou au contraire interchangeable. Les uns et les autres sont aussi bien des partenaires habituels que de parfaits inconnus. La soumission peut n’être qu’en paroles, histoires racontées par téléphone ou par internet, humiliation verbale, insultes, ou être plus physique.
On peut ainsi se voir imposer chasteté ou travestissement, devenir un animal tenu en laisse, contraint d’obéir, un objet, comme un meuble, un ou une esclave domestique, avec sa tenue appropriée, ou esclave sexuel, au service du plaisir de l’autre, quitte à être exhibé(e), offert(e) ou vendu(e) ; on peut ainsi devoir s’agenouiller pour prodiguer fellation ou cunnilingus, accepter sodomie, ondinisme ou autres pratiques.
Il s’agit quelquefois de jeux de rôles, tel celui du professeur et de l’élève, du sportif et de son coach, avec punitions plus ou moins sévères. La soumission désirée peut être demandée à des personnes dont c’est le métier, comme les dominatrices féminines.
La soumission se teinte aussi de fétichisme ou de sadomasochisme, avec l’utilisation de vêtements particuliers, notamment de cuir, de fourrures, de latex, de menottes, de bandeaux sur les yeux, ce qui souligne à quel point la confiance est essentielle dans ces jeux. Cet aspect sadomasochiste enrichit le jeu et donne l’occasion de rituels complexes s’associant aux jeux de rôle érotiques, incluant fessées, flagellations et autres formes de punitions corporelles.
Les pratiques de soumission sont d’une inépuisable richesse et font en réalité partie de l’imaginaire de nombreuses personnes : n’y a-t-il pas, dans l’image classique du prince charmant emmenant la bergère sur son cheval blanc, un sous-entendu de soumission ?

  • soumissions