Jeux BDSM

Par Olive O
jeux_bdsm

Jeux BDSM : Qu’est-ce que c’est ?
L’univers BDSM offre, pour les adeptes du sadomasochisme, une vaste gamme de pratiques et de jeux SM uniquement limitée par l’imagination et le seuil de tolérance des pratiquants. Qu’il s’agisse du dominant ou du dominé, les jeux sado maso se caractérisent par leurs nombreux codes (tenues, accessoires et pratiques sexuelles employées) qui permettent à chacun de vivre des expériences uniques et déconcertantes. Afin de s’initier aux joies des jeux BDSM, il est conseillé, autant que possible, de se renseigner auprès de personnes pratiquant déjà ce genre de relation. Une personne débutante pourra judicieusement réfléchir sur ses attentes et sur les fantasmes qu’elle est prête à réaliser ou pas. Les nombreux jeux qu’offre le monde sado maso peuvent être catégorisés selon leur finalité et le domaine sexuel et fantasmatique qu’ils exploitent.

Jeux BDSM : Mode d’emploi
Afin de vivre une expérience riche et épanouissante, il est nécessaire en amont de définir avec son partenaire les limites à ne pas franchir. Certains jeux peuvent, en effet, comporter des risques potentiels, tant du point de vue physique que psychologique. Il est possible de classifier les jeux SM en plusieurs catégories distinctes : Les jeux de bondage, les jeux de domination, les jeux liés à certaines pratiques sexuelles et les jeux de supplice ou de fantasmes. Les jeux de bondage englobent toutes les activités consistant à attacher et contraindre son partenaire. Le recours à des menottes, des harnais ou encore des mises en croix constituent quelques exemples. Les jeux sado maso liés à la domination regroupent ceux dans lesquels le contrôle total et la soumission de son partenaire sont recherchés. Il s’agit notamment d’humiliation, de l’établissement de restrictions diverses ou encore de l’instauration de règles de comportement drastiques. Ces jeux peuvent même inclure le port d’un collier ou la réalisation de tâches ménagères. Des jeux font également la part belle à certaines pratiques sexuelles extrêmes telles que la dilatation, le fist (vaginal ou anal) ou encore la sodomie. Les illustrations les plus abouties de ce type de jeux sont liées à diverses formes de contrôle de l’orgasme et par d’éventuelles séances de masturbation ou de rapports homosexuels imposés par le dominant. D’autres types de jeux se concentrent sur divers supplices imposés à son partenaire allant de la traditionnelle fessée aux pinces en passant par l’administration d’un plug anal. Différents instruments permettent de diversifier les supplices imposés au soumis (badine, fouet ou cire chaude pour ne citer que les plus populaires). Enfin, l’ultime forme de jeux pratiqués dans le milieu BDSM est celle liée à la réalisation de fantasmes de toutes sortes. Ces jeux peuvent s’illustrer par le port de tenues en latex, en cuir ou par le biais de différents uniformes (infirmière, policier, écolière, etc…). Le fétichisme et le voyeurisme font également partie intégrante de cette catégorie de jeux. L’univers SM offre une infinité de jeux réalisables entre adultes consentants.

  • jeux_bdsm