Homme marié de 40 ans et amateur de SM

Par Benoit_Martin

Marié depuis 18 ans à une femme merveilleuse, j’ai toujours été fasciné par l’univers du sadomasochisme. Cette curiosité s’est transformée au fil des ans en une profonde obsession et frustration que je ne supportais plus de ne pas réaliser. Il était impensable que j’associe mon épouse à ces pensées obscures surtout dans la mesure où elle m’a toujours dit aimé la sexualité classique. Après quelques recherches sur internet, j’ai réussi à prendre contact avec une maîtresse dominatrice qui se proposait de m’initier aux plaisirs SM. On a pris rendez vous et elle m’a accueilli chez elle. Je vous raconte la première fois (nous avons des rendez vous réguliers depuis, me femme n’est pas au courant et je ferai en sorte qu’elle ne le sache jamais biensur il n’est pas question de la blesser). Je suis arrivé et elle était déjà vêtue d’une tenue en latex. Moi qui m’attendait à faire l’amour avec un peu plus de violence que d’habitude, je fus ébahi de voir les rôles s’inverser et de tomber complètement sous son contrôle. Dans son regard se lisait le désir de me soumettre et d’annihiler toute volonté de résister. C’est la première fois que l’on m’a donné la fessée. Elle a commencé à me frapper avec sa main puis avec un martinet en cuir. Quelle sensation étrange mais terriblement sensuelle ! La punition a duré jusqu’à ce que la douleur soit intenable et que je la supplie d’arrêter. Je la voyais sourire comme si le simple fait que je souffre lui procure un plaisir intense. Je me mis à ses pieds et la supplia de me baiser, je me suis complètement lâché ! Je n’en pouvais plus d’excitation, jamais je n’avais encore ressenti ça. Elle posa son pied sur mon torse nu, me poussa pour m’étendre à terre. J’avais la queue en érection bien en évidence. Ma maitresse termina ainsi la séance en beauté en me prodiguant une fellation vorace qui me fit jouir en quelques secondes.