Domination

Par Olive O
domination

La domination : Qu’est-ce que c’est ?

La domination est une des valeurs fondamentales du monde BDSM. Au sein d’un rapport SM, la domination se définit comme l’exercice du pouvoir sur son ou sa partenaire et sa soumission, aussi bien physiquement que mentalement. Il s’agit d’une relation alternative dans laquelle le dominant a un contrôle absolu sur les actions et la volonté de la personne soumise. L’archétype du dominant est sans conteste le personnage de Christian Grey qui, dans « 50 nuances de Grey », cherche à faire d’Anastasia sa soumise et à exercer sur cette dernière un contrôle total.

La domination BDSM : Mode d’emploi

La domination sado maso ne consiste pas à donner des ordres de façon aléatoire et sans justification. Un dominateur digne de ce nom s’attachera à donner au dominé la volonté de lui plaire. De par sa personnalité et sa force de caractère, il doit s’ériger en protecteur, en professeur autant qu’en amant pour sa soumise. Par professeur, il doit être juste sans recourir aux punitions arbitraires et sans fondement. Il doit maîtriser le jeu des récompenses/punitions avec équité pour gagner la confiance de sa soumise. A un niveau supérieur d’expérience, il peut être question de relation maître/esclave où le rapport de domination BDSM adopte une dimension plus stricte du fait de la dépendance totale de l’esclave. La soumise, loin de n’être qu’un objet à la disposition du dominateur, joue un rôle clé dans le développement du rapport de domination sado maso. Elle doit être considérée avec dignité et un profond respect et ne tire son plaisir que de celui qu’elle procure à son dominant. Dans ce type de relation, même si les châtiments corporels comme la fessée sont souvent pratiqués, en aucun cas il ne doit être infligé des blessures physiques et psychologiques durables. Pour un rapport de domination BDSM riche en sensation et en plaisir, il est également impératif que le couple établisse, au préalable, les limites à ne pas franchir. De même, il est conseillé de se mettre d’accord sur un mot clé que la soumise pourra prononcer afin de faire cesser toute activité dans le cas d’une trop grande souffrance par exemple. Christian Grey fixe à ce titre un mot clé avec Anastasia avant même la première initiation, mot qu’elle utilisera par la suite au cours d’une séance jugée trop dure pour elle. Le dialogue est un élément primordial afin que le rapport dominant/dominé conduise à l’épanouissement du couple. Dans cet échange, le dominant doit faire preuve en toutes circonstances de jugement afin de récompenser et de punir sa soumise conformément aux règles fixées. En cas de non-respect de ces règles, si le dominant se comporte trop durement ou de façon trop laxiste, le contrat sera définitivement rompu. De même, aucune punition ne doit être décidée sous le coup de la colère. Toute la puissance du rapport de domination sado maso réside en grande partie dans l’amour que la soumise porte à son maître.

  • domination